Le désert d’Atacama, tu penses que tu en auras un bon aperçu quand tu auras séjourné à San Pedro de Atacama et que tu auras exploré les sites spectaculaires des alentours…
Détrompe-toi ! Le désert d’Atacama s’étend :

  • au Nord jusqu’à Arica (ville la plus au Nord du Chili) et même sur une partie du sud du Pérou
  • au Sud jusqu’à Antofagasta (sachant que ce sont environ 1000 km de côtes qui séparent Arica d’Antofagasta)
  • à l’Ouest jusqu’à l’Océan Pacifique
  • à l’Est jusqu’à la Cordillère des Andes

Le tout sur une immense surface de 100 000 km2 ! En gros la surface de l’Islande pour te donner une idée plus précise. Tu comprends maintenant pourquoi on ne peut pas résumer le désert d’Atacama au seul petit village touristique de San Pedro de Atacama.

Mais alors…

paysage le désert d'atacama

Le désert d’Atacama, c’est aussi ça !

Pourquoi, pour le désert d’Atacama, presque tout le monde se limite à San Pedro de Atacama ?

Il y a au moins 3 raisons pour lesquelles les voyageurs comme les agences organisant des voyages au Chili limitent la découverte du désert d’Atacama au périmètre autour de San Pedro de Atacama.

1- Par facilité

Contrairement aux idées que tu peux t’en faire avant de partir, San Pedro de Atacama n’est pas un petit village paumé au milieu du désert et complètement coupé du reste du monde. Loin de là ! Certes les connexions wifi y sont parfois très aléatoires mais San Pedro de Atacama est un village touristique très animé. Et même l’un des rares villages animés du désert d’Atacama.

Du coup, il est très facile de se rendre à San Pedro de Atacama depuis Santiago, soit en bus, soit en avion avec un atterrissage à Calama, ville située à environ 100 km de San Pedro. Et une fois à Calama, soit c’est la voiture de location, soit le bus ou une navette privée pour San Pedro.

Sur place, tout s’organise très facilement à San Pedro. Dans la rue principale qui est un alignement de tours operators, tu n’auras aucun mal à organiser tes excursions si tu n’as pas loué de voiture.

agence d'excursions san pedro de atacama

Alignement d’agences locales

Côté restos et hébergement, tu n’as que l’embarras du choix avec différentes gammes de prix. Petit marché aux fruits et légumes, épiceries de dépannage, boutiques d’artisanat, et même boulangerie française si tu es en manque de pain et de viennoiseries à la française ! Le tout dans un décor absolument splendide avec vue sur les volcans !

Donc même pour les agences qui proposent le désert d’Atacama au programme de leur voyage au Chili, c’est du pain béni d’emmener leurs voyageurs à San Pedro de Atacama. Ce petit village répond aux standards du tourisme comme aux besoins de dépaysement des voyageurs avec une facilité déconcertante.

désert d'atacama salar de Talar

Désert d’Atacama, salar de Talar

2- Parce qu’il y a au moins 12 sites sublimes autour de San Pedro de Atacama

Bien sûr San Pedro de Atacama n’est pas un but en soi. Même si ce village est plein de charme avec ses murs en adobe et son architecture caractéristique. Non, si autant de voyageurs viennent à San Pedro, c’est parce que c’est le point de chute idéal pour un séjour en étoile. Dans un rayon de 10 à 150 km autour de San Pedro, il y a au moins 12 sites absolument extraordinaires à découvrir. Et c’est sans compter des activités comme le surf sur les dunes, l’observation des étoiles ou l’ascension d’un volcan.

lagune miscanti chili et volcans

Désert d’Atacama, lagune Miscanti

Et je pèse mes mots, ces sites comptent parmi les plus beaux endroits que j’aie jamais vus (même si je suis loin d’avoir découvert le monde entier). Regarde ici ou si tu penses que j’exagère… Pour te dire, chaque jour, j’ai eu l’impression d’être catapultée sur une autre planète, n’ayant de cesse d’être émerveillée. Oui on peut presque dire que le désert d’Atacama m’a envoûtée !

Donc évidemment si tu veux découvrir le désert d’Atacama, jamais je ne te conseillerai de ne pas aller à San Pedro de Atacama ! Passer à côté de ces sites merveilleux, c’est juste impossible !

lagune désert d'atacama

Désert d’Atacama, lagunes de Baltinache

Par manque de temps

Sur un voyage au Chili de 2 semaines, 3 semaines ou 1 mois, la plupart des voyageurs n’ont que 3 ou 4 jours max à accorder au désert d’Atacama. Et comme c’est facile d’aller à San Pedro de Atacama, leur découverte du désert d’Atacama s’arrête à San Pedro et ses alentours.

3 ou 4 jours c’est la durée max que la majeure partie des voyageurs sont prêts à accorder au désert d’Atacama, estimant que c’est largement suffisant pour en prendre plein la vue…

Hormis le fait que pour moi, 3 ou 4 jours ne suffisent pas à découvrir les merveilles autour de San Pedro, inutile de te dire qu’en 3 ou 4 jours il est impossible de monter bien plus au Nord… A plus de 700 km de là, là où le désert d’Atacama se fait moins touristique. Moins fréquenté. Plus aride. Mais recélant tout autant de trésors qu’autour de San Pedro.

piste nord désert d'atacama

Piste du Nord du désert d’Atacama

Mais il faut du temps pour pénétrer au cœur du désert d’Atacama, pour :

  • aller au-delà des paysages qui font son succès
  • se confronter à des pistes si rock’n roll qu’elles feront twister tout le contenu de ton estomac
  • ressentir l’isolement
  • aller à la rencontre de ceux qui vivent là-haut à plus de 4000 m d’altitude
  • se laisser happer par la « désertitude », mélange indescriptible d’hostilité et de sérénité

Mais si tu as le temps, je ne peux que trop te recommander d’aller te perdre plus au Nord du désert d’Atacama. C’est différent mais tout aussi sublime… Suis-moi je te montre !

piste desert atacama, environs du salar de Huasco

Paysage Nord du désert d’Atacama, environs du salar de Huasco

Le désert d’Atacama, les trésors du Nord

Je ne prétends pas ici faire une liste exhaustive de tous les sites du Nord du désert d’Atacama mais juste te donner un échantillon. Histoire de montrer que le Nord vaut le déplacement.

L’oasis de Pica

Pica, c’est juste le lieu parfait pour une escale reposante après une route harassante à travers des paysages arides.

Imagine un petit village complètement paumé et isolé au beau milieu du désert d’Atacama. Un petit village où poussent à profusion manguiers, goyaviers, citronniers et orangers. Ces mêmes arbres croulant de fruits au parfum délicieux et au goût… à tomber par terre ! Un petit village qui donne envie de poser sa valise un peu plus longtemps que prévu. De mettre le temps en mode pause. Ce genre d’endroit où on se sent tout de suite comme chez soi…

manguiers de l'oasis de Pica

Oasis de Pica, manguiers croulant de fruits

Le salar de Huasco

Moins connu que le salar d’Uyuni en Bolivie, le salar d’Atacama ou le salar de Surire, le salar de Huasco n’en demeure pas moins sublime. Il est situé à 55 km de Pica. Et il offre, entre paysages de dingue et lagune aux couleurs irréelles, de belles rencontres animalières.

Gros avantage : tu ne croiseras pas grand monde !

salar huasco chili

Salar de Huasco, nord du désert d’Atacama

Le parc du volcan Isluga

Des troupeaux immenses. Des lamas. Des alpagas. Par centaines. Des paysages somptueux dominés par le volcan Isluga. Des villages typiques. Isolés de tout. A plus de 4000 m d’altitude. Mieux vaut avoir une voiture robuste. Capable de passer quelques gués si nécessaire. Il faut y aller. Il faut en revenir. Mais ça vaut le détour.

Le parc Isluga est situé entre le salar de Husco et le salar de Surire. Il est logique de dormir à Cariquima (oublie la déprimante Colchane !) pour le visiter.

le désert d'Atacama, alpagas parc isluga

Nord du désert d’Atacama, parc Isluga, troupeau d’alpagas

La ville d’Arica

Moi qui n’aime guère les villes, je m’attendais à détester Arica, la « grande » ville la plus au Nord du Chili, à quelques kilomètres de la frontière péruvienne. Mais qu’est-ce que j’ai aimé me balader dans cette ville vivante, animée, osant le mélange des genres de manière décomplexée.

Dans le désert d’Atacama, Arica est quasi un point de passage obligé avant de s’embarquer vers Putre, porte d’entrée de l’extrême nord du désert d’Atacama à plus de 4 000 m d’altitude.

arica chili rue

Nord du désert d’Atacama, ue d’Arica

Il est indispensable d’y faire :

  • le plein d’essence. Un jerricane de rab ne sera pas de trop…
  • le plein de vivres. Là haut on ne trouve vraiment pas grand chose !
  • une halte détente. Quand tu prendras la route d’Arica à Putre, tu passeras en quelques heures de l’altitude 0 à l’altitude 4 000. Ne prends pas cela à la légère ! Quand tu es pris du MAM (Mal Aigu des Montagnes), franchement c’est pas marrant…
le désert d'Atacama, vue générale ville d'arica bord de mer

Nord du désert d’Atacama, vue sur Arica

Les thermes de Jurasi

Des thermes hors-du-commun à 10 km de Putre et à 4200 m d’altitude… Source d’eaux chaudes, boue aux « multiples vertus », cadre paradisiaque. Zenitude garantie. Peut-être que même que tu auras les thermes pour toi tout seul !

bassin thermes Jurasi désert atacama

Nord du désert d’Atacama, thermes de Jurasi

La réserve de Las Vicunas

Située sur la route piste menant au salar de Surire, la réserve de Las Vicunas a été créée pour protéger la vigogne. Aucun doute, les vigognes sont ici chez elles et tu les rencontreras en nombre.

vigognes réserve de las vicunas

Nord du désert d’Atacama, vigognes dans la réserve de Las Vicunas

Le salar de Surire

L’objectif ultime quand on se rend à Putre dans le Nord du désert d’Atacama. La piste est longue mais… Le salar de Surire est ce genre d’endroit qui te laisse sans voix. Magie blanche du sel. Cadre à la beauté saisissante. Émerveillement. Solitude apaisante à 4200 m d’altitude. Envie de prolonger l’instant. La route piste en valait la peine !

salar de surire atacama

Nord du désert d’Atacama, salar de Surire

Les thermes de Polloquere

Les thermes de Polloquere sont situés de l’autre côté du salar de Surire (par rapport à la piste par laquelle tu arrives). Loin de tout. Dépourvus de toute infrastructure touristique (et tant mieux !), ces thermes t’offrent le luxe incroyable de goûter au sentiment « d’être seul-e au monde » si tu n’y as jamais goûté !

thermes polloquere atacama

Nord du désert d’Atacama, thermes de Polloquere

Alimentée par des sources chaudes et soufrées, cette piscine naturelle voit ses sublimes eaux bleu laiteux atteindre la température de 66°C par endroits ! Donc ne te jette pas dans l’eau sans réfléchir ! Et choisis bien l’endroit où tu vas rentrer dans l’eau !

Perso j’aurais adoré y rester jusqu’à la nuit tombée et bivouaquer à proximité de ces thermes totalement naturels ! Peu de monde s’aventure jusque là… L’une des plus belles expériences de ce voyage au Chili !

le désert d'Atacama, thermes polloqueree

Nord du désert d’Atacama, thermes de Polloquere

Alors, dis-moi, ce petit aperçu t’a-t-il convaincu-e ? Le désert d’Atacama n’est-il pas bien plus que la région de San Pedro de Atacama ? Cela t’a-t-il donné envie de t’aventurer plus au Nord dans le désert d’Atacama ? J’aurais bien sûr l’occasion de reparler plus en détails des endroits que je viens d’évoquer.

Le désert d’Atacama vaut largement la peine qu’on lui consacre un voyage de 3 semaines tant il offre à découvrir : autour de San Pedro de Atacama comme plus au Nord. Tu n’es pas d’accord ?
Maintenant j’ai bien conscience que si tu fais un voyage au Chili, tu vas aussi avoir envie de voir autre chose que le désert d’Atacama et qu’il va falloir faire des choix… 😉 De toute façon, un voyage au Chili ne suffit pas à faire le tour de ce pays qui joue la carte de tous les extrêmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.